Émile Berliner, l’aventure du son

19,99 $

La fin du XIXe siècle est une époque marquée par le progrès technique et les découvertes scientifiques. Sans cesse, de nouvelles machines se créent qui, rapidement, trouvent leur place dans le quotidien d’une population avide de nouveautés. Si l’aventure du son a vu plusieurs inventeurs rivaliser de vitesse et d’ingéniosité, Émile Berliner a su faire taire son principal rival avec l’invention du disque. À la suite de déboires juridiques entourant la commercialisation des divers modèles de « machines parlantes », Berliner s’installe à Montréal en 1900 et ouvre la Berliner Gramophone Company. Celle-ci produit le gramophone à gravure latérale, collige un catalogue musical, enregistre des pièces et vend des disques.

Quantité

La fin du XIXe siècle est une époque marquée par le progrès technique et les découvertes scientifiques. Sans cesse, de nouvelles machines se créent qui, rapidement, trouvent leur place dans le quotidien d’une population avide de nouveautés. Si l’aventure du son a vu plusieurs inventeurs rivaliser de vitesse et d’ingéniosité, Émile Berliner a su faire taire son principal rival avec l’invention du disque. À la suite de déboires juridiques entourant la commercialisation des divers modèles de « machines parlantes », Berliner s’installe à Montréal en 1900 et ouvre la Berliner Gramophone Company. Celle-ci produit le gramophone à gravure latérale, collige un catalogue musical, enregistre des pièces et vend des disques. Le succès sera presque instantané, chacun souhaitant se laisser emporter par un petit air de modernité.

Fiche technique

Durée
21:57
Type de média
DVD